gaspillage alimentaire

Comment réduire le gaspillage alimentaire ?

Aujourd’hui, tout le monde parle de plus en plus de lutte contre le gaspillage alimentaire. En Belgique, plus de 10 000 tonnes de nourriture sont jetées tous les jours ! Tu ne supportes plus de gaspiller tes restants de nourriture et de les voir finir à la poubelle ? Je te donne quelques conseils pour réduire ta quantité de déchets alimentaires.

#1 Pense à demander ton doggy bag au restaurant

compostParfois, au restaurant, les assiettes qu’on nous sert sont beaucoup trop grandes et on a du mal à les finir ! Lorsque cela arrive, tu peux demander au serveur de mettre tes restes dans une boîte appelée “doggy bag”. Tu pourras finir ton repas le lendemain pour le lunch par exemple. C’est une pratique très courante et normale dans les pays anglo-saxons mais beaucoup moins du côté de chez nous.

#2 Ne fais pas tes courses sans liste

Tu fais parfois les courses à l’improviste lorsque tu as faim ? Très mauvaise idée… En effet, tu auras les yeux plus gros que le ventre et tu risques d’acheter beaucoup trop à manger ! Résultat : tu te retrouves avec de la nourriture qui va rester au fond de ton frigo et que tu ne mangeras jamais… C’est pour cela qu’il est très important de faire une liste de courses et de noter les aliments à acheter mais également la quantité exacte dont tu auras besoin. Non seulement tu limiteras le gaspillage, mais en plus cela te permettra d’économiser de l’argent et d’être plus rapide au magasin.

#3 Achète des légumes “moches”légumes moches

On a toujours été habituée à voir des beaux légumes parfaits, lisses et bien brillants dans les étalages des magasins. Cependant, on ignore qu’il y a peu de temps encore, les légumes présentant des imperfections (drôles de formes, trop petits, ou trop gros) étaient jetés ! Tout cela pour une question d’esthétique alors qu’ils sont parfaitement comestibles. Heureusement, depuis peu, plusieurs grandes chaînes de supermarchés en Belgique s’engagent à lutter contre le gaspillage alimentaire en vendant des légumes dits “moches”. Après tout, on s’en fiche de la forme car ils finiront en morceaux dans ton assiette. De plus, ils sont moins chers !

#4 Congèle tes repas

Soupes, viandes, légumes… Tu peux vraiment presque tout congeler. Si tu fais trop de soupe par exemple, tu peux la conserver au congélateur pour la manger un autre jour. Fais ton stock de récipients à fermeture hermétique !

#5 Fais un compost

compostLe compost permet de limiter ta quantité de déchets organiques (épluchures de légumes, coquilles d’oeufs, sachets de thé etc.). À la place de les jeter dans la poubelle, choisis un endroit de ton jardin où tu pourras accumuler ce type de déchet. Les aliments que tu déposeras dans ton compost vont avoir de nombreux effets positifs sur le sol : ils agissent comme un engrais, stimulent le développement de micro-organismes et permettent une meilleure rétention de l’eau dans le sol. Lorsque les aliments sont totalement décomposés, tu peux mettre du compost dans ton potager ou sur tes plantes d’intérieur comme bon engrais.

#6 Ose manger des aliments un peu périmésoeufs

Pour certains aliments, il sera indiqué “à consommer de préférence avant le” suivi de la date de péremption. Il n’y a pas de risque à les consommer après la date mentionnée. Certains aliments peuvent se manger sans danger après la date limite d’utilisation optimale : les yaourts, les oeufs, les épices, les produits surgelés, le chocolat, les boîtes de conserve ou encore le lait UHT. La prochaine fois que tu tries tes armoires de cuisine ou ton frigo, ne jette pas nécessairement tout ce qui est périmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *