Acné

Dermatillomanie : un TOC pas si rare que ça

Tu as déjà entendu parler de la dermatillomanie ? Il s’agit ici d’un trouble très proche de la dysmorphophobie, qui elle, consiste à faire d’un tout petit défaut corporel un véritable drame obsessionnel au quotidien. Cependant, la dermatillomanie consiste à se triturer la peau de manière compulsive. On ne parle pas d’un petit bouton qu’on éclate de temps en temps, mais de ne pas savoir s’empêcher de s’arracher la peau dès que l’on sent ou que l’on voit une petite irrégularité sur son visage ou sur son corps.

En pensant se débarrasser de bactéries, d’acné, d’infections, le dermatillomane va rendre l’état de sa petite “imperfection” encore pire, en essayant de s’en débarrasser jusqu’au sang. Les regrets suivent alors, avec l’envie que cette plaie s’en aille le plus vite possible. Du coup, la frustration de voir des croûtes et des traces sur la peau va mener à se les arracher encore plus : c’est un cercle vicieux.

Tu te reconnais là-dedans ? Et bien, tu n’es pas seule ! Il s’agit d’un trouble obsessionnel compulsif assez répandu, mais très peu de gens en parlent ouvertement à cause de la honte ressentie, ou savent y mettre un nom. Aujourd’hui, pas de tabou ! On en parle et on trouve des solutions ensemble.

Comment gérer sa dermatillomanie ?

Le souci, c’est que tu peux passer des heures devant le miroir à analyser l’état de ta peau et à la triturer, ou simplement à passer tes doigts sur ton visage pendant que tu travailles ou n’importe quelle activité qui te laisse les mains libres. Cela ne fait qu’empirer la situation : tu fais circuler encore plus les impuretés d’un endroit à l’autre de ton visage et ta peau réagit en fonction. Tu auras alors tendance à vouloir dissimuler les dégâts, avec du maquillage par exemple. Cela ne fait qu’étouffer ton épiderme et retarder sa cicatrisation. Voici mes conseils pour soigner ton trouble obsessionnel :

  • Prendre conscience des moments où tu touches ta peau et t’en empêcher
  • Trouver une occupation manuelle à faire quand tu ressens l’envie de toucher ta peau
  • Éviter un maximum de te regarder dans un miroir (ou arrêter de te regarder de tout près)
  • Laisser ta peau cicatriser seule : ne pas recouvrir de maquillage, etc.
  • Te laver les mains correctement avant de t’appliquer des soins ou de simplement toucher ton visage
  • Te couper les ongles courts, si tu les utilises habituellement pour te percer/t’arracher les boutons
  • Te faire des masques de miel : non seulement c’est très apaisant et cicatrisant pour la peau mais en plus, ça colle très fort. Tu ne voudras pas y mettre tes doigts !

Il faut apprendre à reprendre le contrôle sur tes pulsions. Tu verras, tu te sentiras plus belle et plus libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *