voyage écologique

Comment réduire ton empreinte écologique en voyage ?

Aujourd’hui, tu l’entends peut-être souvent : voyager pollue. Si la protection du climat est importante pour toi et que tu veux quand même voyager sans trop culpabiliser, voici comment faire pour réduire ton empreinte écologique durant tes vacances.

#1 Limite ta distance parcourue

Cela paraît évident, mais il est utile de faire une piqûre de rappel. Tu préfères sûrement t’envoler vers une destination paradisiaque et aller là où l’eau est bleu turquoise. Pourtant, il est beaucoup plus écologique de visiter ton propre pays et ceux aux alentours. Prends la peine d’aller dans les grandes villes proches de chez toi si tu veux faire un city trip. Si tu passes tes vacances à la mer du Nord par exemple, évite toutes les activités à moteur comme le bateau. Fais bouger tes jambes et favorise les déplacements en vélo et les balades à pied.

#2 Prends le train

train Si tu comptes rester en Europe, fais en sorte d’acheter un billet de train plutôt qu’un billet d’avion. Le train dégage 35 fois moins de CO2 que l’avion !

Lorsque l’avion est vraiment nécessaire, achète un billet uniquement si tu parcours une distance supérieure à 1000 kilomètres. Favorise également les vols directs plutôt que les vols avec escales, car c’est au décollage que l’avion pollue le plus. Aujourd’hui, de plus en plus de compagnies aériennes s’engagent à utiliser des carburants moins polluants et à voler avec des avions qui consomment moins d’énergie.

Si tu as besoin de la voiture, tu peux faire du covoiturage. Il existe aujourd’hui plusieurs applications qui proposent ce genre de service.

#3 Oublie la grosse valisevalise

Ne remplis plus ta valise en pensant prendre certains vêtements « juste au cas où ». Pas besoin d’emporter 15 robes et 3 paires de chaussures pour un séjour d’une semaine. Il faut que tu changes cette mauvaise habitude si tu veux adopter une attitude plus “green” ! Plus ta valise est légère et moins l’avion ou la voiture pollueront. Rappelle-toi de ne prendre que l’essentiel. Même si cela paraît moins fun, je te conseille de porter les mêmes vêtements deux jours à la place de les changer tous les jours. Si jamais tu fais une tache, utilise un simple savon ou fais tremper tes habits dans de l’eau tiède.

#4 Choisis un hôtel avec un écolabel

Tu n’y penses sûrement pas durant ton séjour mais des plages sauvages et des morceaux de forêt sont souvent rasés ou abîmés pour construire des hôtels. Ces derniers ne sont également pas écologiques : ils consomment énormément d’eau en faisant de grandes quantités de lessives tous les jour. Tourne-toi davantage vers des hôtels avec un écolabel européen. Ils doivent se conformer à des règles très strictes pour pouvoir afficher ce label : réduire leur consommation d’énergie, réduire leur consommation d’eau, utiliser les énergies renouvelables et diminuer leur production de déchets.

Si jamais tu prévois d’aller sur un autre continent, sache que l’équivalent de l’écolabel européen est le “Green Key International” au niveau mondial.

Pour changer de l’hôtel, l’option la plus écologique reste les logements locaux. Essaie de loger chez l’habitant, tu pourras être surprise de leur hospitalité et du confort de leur logement.

#5 Sois attentive à ta consommation sur place

nourriture localePour boire de l’eau, emporte ta gourde et oublie les bouteilles en plastique. Remplis ta gourde avec l’eau du robinet si elle est potable. Au supermarché, prends avec toi des sacs réutilisables pour faire tes courses.

Profite aussi de la nourriture locale. Tu feras plein de nouvelles découvertes culinaires !

Enfin, dernier conseil : ne consomme pas de repas et d’aliments à base d’huile de palme. Des forêts entières sont détruites pour produire cette huile.

Enregistre cet article sur Pinterest !

TOI.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *