Chien

5 questions à se poser avant d’adopter un chien

Adopter un chiot tout mignon ou sauver un chien abandonné dans un refuge, c’est un objectif qu’on est beaucoup à avoir dans notre vie. En théorie, c’est une expérience exceptionnelle qui change ton quotidien et fait ressortir le meilleur de toi-même. En pratique, il y a quand même quelques éléments à prendre en compte avant de prendre la grande décision d’adopter un compagnon à 4 pattes.

#1 Caractère adapté

Les différentes races de chien ont leurs propres caractéristiques et, souvent, des traits de caractère bien distincts. Ne te jette pas sur le premier chiot que tu vois et renseigne-toi sur la race d’abord. Certains chiens sont particulièrement têtus, énergétiques, puissants, hargneux ou au contraire, calmes, super-affectueux ou très intelligents. Même s’il ne s’agit pas d’un chien pure race, son caractère sera similaire à celui de ses parents.

#2 Temps à lui consacrer

Avoir un chien, et surtout un chiot, nécessite de lui accorder beaucoup de temps. Pendant ses premières semaines à la maison, il s’adaptera doucement mais risque de faire des bêtises en attendant de comprendre les règles de la maison. Il faudra t’organiser en fonction de ton nouveau compagnon, te lever tôt pour le promener et le nourrir, l’entraîner, jouer avec… C’est une grande responsabilité ! Es-tu prête pour ce nouveau challenge ? Dis-toi bien que tu t’engages pour 10-15 ans.

#3 Patience et dévouement

Ton chien devra s’adapter à sa nouvelle vie, mais tu devras aussi t’adapter à lui. Les moments de jeu, l’éducation et même dans la vie de tous les jours, tu devras t’armer de patience et ne pas perdre ton sang froid lorsque ton chien n’agira pas comme tu le souhaites. Selon le type de chien que tu adoptes, un chiot ou un chien de refuge avec un passé plus ou moins difficile, il faut parfois des mois, voire parfois des années pour qu’il comprenne ce qui est bien ou mal et qu’il ait un bon comportement.

#4 Éducation

Une bonne méthode d’éducation est la clé d’un bon comportement et d’une belle complicité avec ton chien. Des anciens principes ont été prouvés totalement inefficaces. Le mieux, c’est de s’adonner au renforcement positif : féliciter ton chien et le récompenser lorsqu’il fait exactement ce qu’il doit faire. Il va alors se défaire de ses mauvaises habitudes. Au contraire, t’énerver et le punir constamment ou même utiliser la force n’aura que peu d’impact sur son comportement, mais énormément de répercussions sur votre relation.

#5 Budget

La nourriture, les frais de vétérinaire, les possibles problèmes de santé, le panier, les jouets, le matériel de promenade… Tout cela a un coût ! Renseigne-toi sur le budget que tu devras dépenser chaque mois pour ton chien et sois sûre que tu puisses l’assumer à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.