No bra

La tendance No Bra : avantages et inconvénients

Faut-il porter un soutien-gorge ou non ? Beaucoup d’entre nous ont été éduquées avec l’idée que dès que la poitrine se forme, il faut la maintenir et cacher tout téton apparent sous les vêtements avec ce morceau de tissus très rarement confortable à porter. Pourtant, chaque femme est différente et les formes de seins varient énormément d’une personne à l’autre, ce qui signifie qu’on a chacune des besoins différents. Normaliser le port du soutien-gorge est donc très généralisant alors que de jeunes filles pourraient très bien s’en passer. On entend de plus en plus de femmes prôner le « no-bra », le refus de porter ce sous-vêtement. Pourquoi ? Cette nouvelle tendance, qui est pour certaines un véritable combat, a ses bienfaits mais aussi ses inconvénients !

BraAvantages du no-bra

  • Meilleur maintien naturel : le support d’un soutien-gorge empêche les muscles du torse de travailler. En s’empêchant d’en porter un, ces muscles vont retravailler, se renforcer et améliorer ton maintien. Tu ressentiras peut-être un soulagement pour ton dos ou pour tes épaules à long terme car ton corps s’équilibrera de lui-même.
  • Poitrine un peu plus volumineuse : puisque les muscles du torse se renforcent et donc grossissent sous la masse graisseuse qui constitue les seins, ils deviendront naturellement plus volumineux. On ne parle pas d’une énorme différence mais il seront visuellement plus fermes et plus hauts.
  • Meilleure circulation : le soutien-gorge est souvent très serrant sous la poitrine pour garantir un bon maintien, encore plus si tu te trompes de taille. Le porter plus de 8h par jour peut avoir un impact sur la circulation du sang. Tu peux le remarquer lorsque tu retires ton soutien-gorge et qu’il te laisse des traces rouges sur la peau. Pas de soutien-gorge = pas de marques inconfortables !
  • Aucun inconfort : tu seras libre de tous tes mouvements, sans te sentir serrée, sans devoir remettre tes bretelles en place, sans remettre tes seins correctement dans les bonnets du soutien-gorge…
  • Moins cher : les soutien-gorges constituent un véritable budget. Les prix varient selon les marques mais, en général, un soutien-gorge est réellement coûteux. Si on peut éviter cette dépense, autant s’en passer !
  • Confiance en soi : au début, tu seras peut-être gênée et tu auras l’impression que les gens ne voient que ça. Mais au fil du temps, tu prendras confiance et tu te rendras compte que tu t’acceptes de mieux en mieux. Tu auras repris le contrôle sur ta propre poitrine et sur ton corps en général.

Inconvénients du no-bra

  • Problèmes de dos : si ta poitrine est naturellement volumineuse, elle est peut-être trop lourde que pour ne pas lui apporter de soutien. Tu t’en rendras vite compte : si tu commences à avoir des douleurs quand tu te passes de soutien-gorge, ne force pas le destin, ce sous-vêtement est alors là pour t’aider à te sentir mieux et il ne faut pas le diaboliser.
  • Sexualisation : les gens n’ont pas encore totalement intégré que les tétons sont normaux et que les voir pointer sous un T-shirt n’est aucunement synonyme d’excitation, d’appel sexuel ou autre… Malheureusement, beaucoup de personnes s’insurgent encore de voir ce petit bout de peau chez une femme, même caché sous un vêtement, pourtant cela n’a rien de choquant chez l’homme. Tu risques de recevoir des commentaires ou des sifflements dans la rue, mais au final, est-ce que ça a vraiment une importance ?
  • Douleurs lors d’efforts physiques : dans la situation où tu fais du sport, peut-être que tu devras quand même porter un soutien-gorge. En effet, sauter, courir et faire plein de mouvements avec une poitrine qui ne reste pas en place pour être douloureux ! Heureusement, les brassières de sport sont là pour t’accompagner dans tes efforts sans te provoquer l’inconfort d’un soutien-gorge à armatures.

Que faut-il faire ?

Écoute ton corps, purement et simplement. Si tu penses avoir besoin de support pour ton dos et/ou pour ton bien-être général, porte des soutien-gorges sans pour autant te sentir forcée par la société. Tu peux trouver des modèles très confortables, moins coûteux, qui te plaisent davantage que les classiques soutiens en dentelle… Peu importe, ta recherche fonctionnera sûrement par essai/erreur mais tu trouveras ce qui te convient. Et si tu préfères rester en mode no-bra, tant mieux ! Après tout, on ne verra jamais un homme s’imposer le port d’un sous-vêtement spécifique de peur de choquer autrui dans la rue. Les femmes sont libres de leur corps également ! Si vraiment tu te sens gênée de la forme des tétons apparente à travers les vêtements fins, il existe des patchs à placer dessus. Moins embêtants qu’un soutien-gorge, ils tiennent toute la journée et t’éviteront des commentaires désobligeants dans la rue, à l’école ou au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.